Nous utilisons des cookies sur ce site web pour nous assurer qu'il fonctionne correctement et pour recueillir des statistiques sur les utilisateurs afin d'améliorer notre site. Acceptez notre utilisation de cookies en fermant cette fenêtre ou continuez pour parcourir notre site web.

En savoir plus sur les cookies
Acceptez l'utilisation de cookies sur notre site web et fermez cette bannière

Les produits de qualité nécessitent des équipements de qualité

Synlait Milk


Synlait Milk est une entreprise innovante dans le domaine de la transformation de produits laitiers, basée à Canterbury en Nouvelle Zélande. Son installation dernier-cri fabrique une gamme de produits de nutrition, comprenant du lait en poudre pour les enfants en bas âge. En effet, l’entreprise détient l’un des plus grands sites de production de lait en poudre pour enfants dans le monde, offrant à ses clients une intégrité complète de la supply-chain depuis ‘derrière la porte du fermier’ jusqu’au consommateur.

Le lait en poudre que ce soit le lait entier ou les formulations pour enfant en bas âge, est souvent conditionné en sacs de 25kg. Pour le grand public et le commerce de détail, les formulations de Synlait pour les enfants en bas âge sont conditionnées en boites. La plupart des produits de l’entreprise sont exportés partout dans le monde.

L’entreprise se développe : En 2016, elle a produit près de 16 000 tonnes de lait en poudre en boite, soit presque quatre fois plus que l’année précédente.

Le processus du lait en poudre


Les laits en poudre sont produits par un processus de séchage par atomisation sur trois grands sécheurs chacun produisant 8,5 à 10,5 tonnes métriques (MT) de poudre par heure. Les laits en poudre sont conditionnés dans des sachets de 25 kg qui sont eux-mêmes emballés sous atmosphère protectrice (MAP) pour augmenter leur durée de conservation et maintenir une bonne apparence.
 
“Pour les trois lignes de séchage nous avons une chambre de pré-gazage au dessus de la remplisseuse où est utilisé l’azote pour baisser le niveau d’oxygène", explique Tom Atkins, un Senior Technologist chez Synlait. "Puis le CO2 est utilisé pendant le processus de remplissage du sac pour aider à maintenir le niveau d’oxygène convenablement bas". La ligne d’emballage grand public est plus sophistiquée, avec un mélange défini de CO2 et de N2 qui sont autant utilisés pour le pré-gazage que le remplissage.

Le challenge


“Il est très important pour nous de ne pas seulement contrôler le niveau d’oxygène résiduel (OR), mais aussi le taux de CO2 dans la boite pour s’assurer que le produit maintienne une meilleure apparence tout le long de la supply chain" explique Tom.

Jusqu’à récemment, l’assurance qualité sur les lignes d’emballages sous atmosphère protectrice (MAP) était obtenue grâce à l’utilisation d’analyseurs d’oxygène uniquement pour en relever le niveau résiduel. "Cependant, ces analyseurs ne mesuraient pas le niveau des autres gaz" précise Tom. Extraire suffisamment de gaz pour l’analyse était difficile car le CO2 était absorbé par la poudre de lait et créait un vide dans l’emballage.

“Le vide généré par l’absorption du CO2 par la poudre était si important que nos analyseurs n’arrivaient pas à extraire un échantillon représentatif de l’atmosphère modifiée" selon Tom. "Ainsi l’air rentrait dans l’échantillon testé et falsifiait les résultats en donnant des faux positifs– taux élevé d’oxygène résiduel – ce qui pouvait potentiellement amener les opérateurs à rejeter le produit apparaissant comme incorrect".

La solution


Pour résoudre ce problème, Synlait s’est tournée vers Dansensor, le spécialiste des instruments pour l’assurance et le contrôle qualité des conditionnements sous atmosphère protectrice (MAP), entreprise appartenant au groupe MOCON Inc. La solution a été trouvée avec l’analyseur de gaz CheckMate 3. C’est un instrument de table qui permet une analyse très précise de l’oxygène dans l’espace de tête, ou de combiner les analyses d’O2 et de CO2.

“Cet appareil est très simple à utiliser – les opérateurs peuvent être formés en 5 à 10 minutes” explique Tom. "L’écran d’utilisation est vraiment très intuitif et logique, les réactions du personnel ont été très positives”. L’entreprise possède désormais un analyseur de gaz CheckMate 3 sur deux de leurs trois sécheurs, et un sur la ligne de conditionnement en boites. "Nous avons désormais augmenté notre confiance dans l’exactitude des niveaux d’oxygène résiduel (OR) pour nos productions" note Tom.

“Nos clients fournissent un des produits les plus sensibles du monde – le lait en poudre pour les enfants en bas âge – et notre focus" making the most from milk "signifie que nous devons nous concentrer sur la manière de produire la plus haute qualité possible. Améliorer l’exactitude de nos données d’oxygène résiduel (OR) sur les produits finis est en lien direct avec notre objectif".

Tom et ses collègues ont été impressionnés par les services proposés par Dansensor. “Le support technique et leur envie d’en faire un peu plus en venant sur notre site pour travailler avec nous et faire une démonstration de leur prototype dans une situation de dépannage était remarquable” dit Tom. “Ceci a encouragé un investissement dans deux nouveaux CheckMate 3. Travailler avec une entreprise reconnue et un excellent agent en Nouvelle-Zélande nous a donné une véritable confiance dans les solutions proposées par Dansensor".

Demander une offre pour

Laissez vos coordonnées et vous recevrez une offre
Société
Nom
Pays
Département
Téléphone
E-mail
Envoyer la demande
Cancel
Get the Flash Player to see this film clip.