Nous utilisons des cookies sur ce site web pour nous assurer qu'il fonctionne correctement et pour recueillir des statistiques sur les utilisateurs afin d'améliorer notre site. Acceptez notre utilisation de cookies en fermant cette fenêtre ou continuez pour parcourir notre site web.

En savoir plus sur les cookies
Acceptez l'utilisation de cookies sur notre site web et fermez cette bannière

7 Conseils Pour Tirer le Meilleur Parti de Votre CheckMate 3


CheckMate 3 de Dansensor vous donne des mesures précises et rapides du gaz de l’espace de tête. Afin de vous aider à en tirer le meilleur parti, nous avons demandé à trois de nos experts de vous donner leurs meilleurs conseils : Nick Simon Markussen, directeur régional des ventes, Morten Friis Sørensen, ingénieur support et Alexander Münch, technicien de service. Voici leurs conseils et astuces faciles à suivre.

 Nick from Dansensor       Alexander from Dansensor         
Nick S. Markussen
Area Sales Manager
Dansensor A/S
      Alexander Münch
Technical Service
MOCON GmbH
      Morten Friis Sørensen
Support Manager
MOCON Europe A/S

1. Gagnez du temps en clonant votre CheckMate 3 

Il est très facile de faire un clone ou un « jumeau identique » de votre CheckMate 3 existant. Cela peut se révéler utile si vous avez envoyé votre machine en réparation ou en recalibration et que l’on vous a prêté une machine CheckMate 3 en attendant, ou bien si vous avez acheté plusieurs machines destinées à réaliser les mêmes tests sur un certain nombre de lignes. « Pas besoin de saisir l’ensemble des paramètres sur le second instrument et de reprendre la procédure d’installation à zéro, explique Nick Simon Markussen. Vous avez uniquement besoin d’insérer la clé USB et de suivre les instructions du menu pour y télécharger les paramètres et les données, puis de transférer la clé vers la seconde machine et d’y copier les informations. » Vous pouvez le faire soit pour une fonction particulière, par exemple les données et les paramètres relatifs à une ligne de conditionnement donnée, soit pour l'ensemble du bloc de données.

2. N’oubliez pas de créer des sauvegardes !

Nous savons tous à quel point il est important de créer des sauvegardes des photos de vacances prises avec notre téléphone portable ou notre appareil photo pour les mettre en lieu sûr et ne pas les perdre. Il en va de même pour les informations enregistrées par CheckMate 3. Morten recommande de transférer régulièrement la mémoire interne sur un disque dur externe. « Les gens se reposent souvent sur la banque de mémoire interne de l’unité, mais ils ne la vident pas régulièrement. La mémoire du CheckMate 3 est importante, mais, si elle n’est pas vidée et sauvegardée sur un disque dur USB ou un PC de temps en temps, elle finira par être saturée. » Il est bien entendu conseillé de sauvegarder les données avant d’envoyer la machine en réparation ou en recalibration.

3. Enrichissez vos informations grâce à la base de données du logiciel pour PC

Dans tout processus d’assurance qualité, l’information est reine. Le logiciel CheckMate 3 vous permet d’enregistrer un vaste ensemble d’informations pour vos audit qualité internes et externes. « Vous pouvez optimiser votre utilisation de l’unité en chargeant des mesures essentielles dans une base de données, suggère Alexander Münch. Vous pouvez par exemple configurer le système pour qu’il vous montre combien d’emballages de chaque produit ont été testés, ceux pour lesquels les résultats des tests étaient bons et ceux pour lesquels ils étaient mauvais, la date à laquelle les tests ont été effectués et par qui, etc. Ce logiciel est extrêmement polyvalent. » Ce type d’informations peut s’avérer extrêmement utile dans le cadre du contrôle qualité par exemple. Vous pouvez également ajouter des commentaires aux résultats des tests directement dans CheckMate 3 en passant par l’écran tactile. « Par exemple, si vous effectuez un test et transpercez accidentellement l’échantillon, le résultat enregistré sera erroné. Vous pouvez ajouter une note à ce sujet pour que le résultat puisse ensuite être ignoré au cours de l’analyse statistique. Ainsi, ces résultats « indésirables » ne donneront pas une image faussée de la série de tests.»

4. Gardez une trace de l’historique des tests pour vous et vos clients

Nick Simon Markussen souligne qu’il est souvent utile et très facile de retrouver l’historique des résultats des tests. « Si un incident survient sur la ligne de conditionnement ou si un client fait de nouveau appel à vous par exemple, retrouver les mesures grâce à une extraction USB ou grâce au logiciel pour PC est un jeu d’enfant. » Cela vous permet de cerner la source d’un problème rapidement et efficacement.

5. N’oubliez pas d’utiliser les « champs utilisateur » comme des aide-mémoire

Des lignes ou des produits différents réclament souvent des mesures spécifiques qui viennent s’ajouter à l’analyse du gaz de l’espace de tête. Ces autres mesures pourraient par exemple concerner le poids d’un emballage ou le goût spécifique d’un produit. Nick Simon Markussen souligne que CheckMate 3 peut vous aider à vous souvenir des mesures supplémentaires que vous devez effectuer sur une ligne donnée en renseignant les cinq « champs utilisateur » programmables de l’instrument. La machine est programmée pour vous rappeler les autres contrôles qualité pertinents qui vous permettront de rassembler toutes les données clés. Regardez notre vidéo sur CheckMate 3.

6. L’option de scanner de codes-barres peut vous faciliter la vie

Voilà maintenant quelques décennies que les scanners de codes-barres facilitent les opérations des supermarchés, ils vous simplifieront également la vie en tant qu’utilisateur du CheckMate 3, affirme Alexander Münch. En scannant le code produit, vous chargez automatiquement ses informations sur CheckMate 3. L’unité saura ainsi quels paramètres utiliser pour ce produit particulier. Cela vous fera gagner beaucoup de temps.

7. Saviez-vous que CheckMate 3 teste les changements dans la teneur en gaz de l’espace de tête au fil du temps ?

Nick Simon Markussen souligne que CheckMate 3 est un instrument polyvalent et qu’il ne sert pas uniquement à tester l’espace de tête des emballages issus de la ligne de production. Vous pouvez par exemple utiliser CheckMate 3 pour surveiller les changements dans la composition du gaz d’un emballage sur une période de temps donnée, des informations qui peuvent se révéler déterminantes en cas de procès. « Par exemple, si vous voulez savoir ce qui se passe dans un emballage contenant des légumes frais qui « respirent », vous pouvez introduire la seringue dans l’emballage et programmer CheckMate 3 pour qu’il effectue une mesure à intervalles réguliers, disons toutes les heures, sur une période de quelques jours.

Intéressé par une offre?

Laissez vos coordonnées et vous recevrez une offre

Demander une offre

Demander une offre pour

Laissez vos coordonnées et vous recevrez une offre
Société
Nom
Pays
Département
Téléphone
E-mail
Envoyer la demande
Cancel
Get the Flash Player to see this film clip.